Ils l'ont fait et ils en parlent...

Voici quelques témoignages de participants à la cure Etre soi m'aime :

Le principe de récupérer la télécommande de ma vie m'a paru si simple et tellement éloigné de ma façon de fonctionner que j'y ai adhéré tout de suite. Avec beaucoup de doux rappels à l'ordre, ma foi. Dans tous les endroits de ma vie, je me demande sans cesse si c'est ça que je veux, et je me rappelle que c'est moi qui décide. Même pour des choses futiles comme... le grignotage par exemple !
Au fil du temps, ma télécommande et la cure "Etre soi m'aime" sont devenues de véritables amies.
par Fabienne H. , le 08.09.2015
Cette cure m'a permis de découvrir le mot "moi" dont j'avais oublié l'existence, de trouver un chemin, un carrefour qui pourraient me mener à la découverte du "moi", immergé pendant tant d'années. Ce chemin est long, parsemé d'embuches mais il mérite d'être suivi.
par Anne R. , le 08.09.2015
Essayez-le, c'est tout le bien que je vous souhaite. Merci pour votre super travail. Depuis 6 mois, j'ai entamé ce beau voyage vers moi-même. Quel beau chemin parcouru avec tout au long des difficultés (peurs, doutes, ...) et des joies, des découvertes aussi (nouveau regard sur moi, les autres ...) Ma vie a changé, je suis heureuse et je revis.
La vie a un autre goût, celui du bien-être, du calme. Mes relations avec ma fille ont évolué. Elle me le fait remarquer et, cerise sur le gâteau, elle évolue aussi dans beaucoup de prises de conscience, ce qui fait évoluer très fort l'énergie de toute la famille.
Je sens que la paix, le bonheur et la joie de vivre, le respect, l'amour me remplissent de plus en plus, c'est bon.
Les souffrances sont plus courtes et moins intenses.
Mon regard vers moi : un regard d'amour, de tendresse, de douceur.
par Brigitte B. , le 08.09.2015
Cette cure est un cadeau pour soi. Elle m'a permis de faire une pause et de prendre conscience de mon besoin de reconnexion. A travers les exercices, j'ai pu ressentir ma tempête intérieure et mon besoin d'accalmie. Je suis aujourd'hui plus à l'écoute de mes besoins, de ce que me dit mon enfant intérieur. J'ai découvert la bienveillance et me suis autorisée à m'aimer pour qui j'étais enfin. Ca me permet de ne plus me conformer aux attentes d'autrui mais également de pouvoir dire non beaucoup plus facilement. Merci beaucoup."
par Fanny T., le 25.08.2015
Je me suis inscrite à la cure "Être soi m'aime" car une amie m'en avait dit beaucoup de bien.
Je suis du genre "réservée" et devenais de plus en plus consciente des peurs qui me bloquaient. Au début de la cure, avec l'aide de Claude et Evelyne, je me suis fixée quelques actions quotidiennes très simples, dans le but que cela devienne "naturel" de le faire. Les séances de suivi permettent de porter un regard bienveillant sur le déroulement de la cure. Et ça marche! Je m'accepte de plus en plus telle que je suis, et suis plus à même de profiter pleinement des bons moments de la vie. Je me surprends même à me sentir bien en groupe - à ressentir des "papillons" dans mon ventre. Alors je me dis "qu'est-ce que je suis heureuse de me sentir libre"!
par Christine V., le 12.12.2014
L’amour de soi (de moi ;-) ) commence à se muscler, avec tous les bons outils, transmis avec charisme, générosité, amour…
Gratitude !
par Luciana D., le 20.11.2014
Quelle découverte ! Car oui, on peut apprendre à s'aimer pour ce que l'on est (et pas uniquement pour ce que l'on fait ou l'image qu'on transmet). Par des exercices simples, parfois riches en émotions, et toujours avec beaucoup de bienveillance, j'ai appris, grâce à cette cure, à me donner de l'Amour de manière inconditionnelle. Et ma vie de tous les jours en est transformée. Je suis désormais en paix avec moi-même...et avec les autres.
par Anne-Lise, le 20.06.2013
Aujourd'hui en me levant, j'ai envie de vous dire MERCI .
Je viens de vivre 2 années difficiles où je me suis carrément oubliée et franchement détestée!
Depuis cet atelier, tant par sa qualité que par ces merveilleuses rencontres, je vais de mieux en mieux ! Le sourire et la joie d'être sont de retour.
par Christine, le 30.05.2012